Missions et Valeurs

Ce service de finance participative s'inscrit dans la continuité du projet de la Nef, qui expérimente depuis plus de 35 ans une Finance éthique et participative.

La Nef, finance éthique et participative depuis 1978

La Nef est née il y a 35 ans d’une incroyable intuition germée dans l'esprit de deux hommes de conviction : Henry Nouyrit (agriculteur, dirigeant du mouvement coopératif agricole, maire) et Jean-Pierre Bideau (enseignant). En contact avec des projets innovants mal accueillis par les banques, ils s’entourent alors de femmes et d’hommes – pionniers des épargnants solidaires – disposant de quelques économies et désireux de les voir utilisées pour des activités porteuses de sens.

Ce premier cercle d ‘hommes et de femmes se réunit pour financer directement un agriculteur en bio-dynamique qui s’est vu refuser sa demande de prêt par les banques traditionnelles, considérant ce genre d’installation « alternative » comme trop risquée.

Cette première expérience de finance éthique et participative (sans Internet !) est considérée comme l’impulsion qui a guidé le projet de la Nef jusqu’à aujourd’hui : créer des communautés de personnes qui se réunissent collectivement pour soutenir financièrement des projets responsables en toute transparence. 

Un service de Finance Participative comme prolongement du projet Nef

Depuis le début des années 2000, l’émergence d’une économie collaborative, qui replace le citoyen au centre des décisions économiques, résonne particulièrement dans le projet de la Nef.

Grâce à la puissance d’Internet, l’économie collaborative, et notamment la Finance Participative, a connu un développement fulgurant qui est le signe que les préoccupations des fondateurs de la Nef étaient particulièrement pertinentes et qu’elles se diffusent aujourd’hui dans toute la société civile.

Dès lors, la Nef a ressenti une forte légitimité à investir le champ de la Finance Participative. D’abord parce que ce mode de financement offre la possibilité de toucher plus de citoyens grâce à Internet. Ensuite, parce que ce nouveau mode de financement offre la possibilité de donner un sens plus fort au slogan “pour que l’argent relie les hommes” en permettant un financement direct des projets. Enfin, parce que la Nef pourra ainsi compléter son action en répondant aux besoins en dons des projets qu'elle accompagne.

La Nef croit dans la puissance d’un mouvement comme celui de la Finance Participative, mais, en développant sa propre action dans ce domaine elle souhaite y apporter toute son expérience de Finance éthique et participative depuis 1978.

Éligibilité des projets

La Nef propose un service de finance participative de dons à tous les projets ayant une utilité sociale, écologique et/ou culturelle.

Deux typologies de projet, répondant aux critères précédents, sont privilégiées :

  • Des projets ayant pour finalité la création artistique, l’éducation, le respect de l’environnement, la cohésion sociale, la solidarité, ou la prise en charge du risque d’innovation et qui ne disposent d’un modèle économique leur permettant d’accéder à une autre source de financement (prêt ou investissement).
  • Des projets professionnels portés par des sociétés commerciales qui souhaitent proposer à leur réseau de contribuer financièrement à une partie de leur projet en complément d’un prêt bancaire ou d’un investissement au capital (proposé par la Nef ou tout autre réseau bancaire).